Sortir du capitalisme, discussion à partir des propositions de Friot et Lordon

Pour accéder directement à cet article, cliquez ICI

Cet article discute les propositions de B. Friot et F. Lordon pour sortir du capitalisme, et esquisse ensuite des propositions complémentaires, notamment à propos de la rupture initiale à faire (très peu évoquée par l’un et l’autre) et des discours à tenir pour obtenir l’adhésion déterminée de presque tous durant cette rupture. Cette rupture initiale a pour seul objectif la remise en cause des « rapports sociaux d’appropriation » des moyens de production à but lucratif, à savoir casser le monopole d’appropriation par les actionnaires en permettant au collectif de travail de s’approprier les moyens de production au prorata de sa contribution à ceux-ci.

A propos des propositions de Friot-Lordon, cet article aborde quatre points : (1-) argumentaire de la transformation, (2-) acceptabilité de leur solution, (3-) interrogations sur l’anthropologie citoyenne retenue implicitement, (4-) quels sont les « équilibres » économiques à respecter ?

Pour accéder maintenant à cet article, cliquez ICI



Citer ce billet
André Moulin (2021, 6 décembre). Sortir du capitalisme, discussion à partir des propositions de Friot et Lordon. L'économie au prisme des moyens de production. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rnlc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search