Article (D-8) Avec Lordon, Piketty et tous les autres économistes, pas de danger pour le capital au XXIe siècle

Le titre de cet article est un clin d’œil à l’article de F. Lordon « Avec Thomas Piketty, pas de danger pour le capital au XXIe siècle » paru dans Le monde diplomatique en Avril 2015.

Pour accéder directement à cet article, cliquez ICI

Néanmoins, envers les économistes et les travaux cités, notre article n’a ni la verve, ni l’ironie du talentueux article cité de F. Lordon mais il aboutit à la même conclusion : compte tenu des sujets étudiés, des approches mobilisées, des jugements prononcés et des évolutions proposées par les auteurs cités, il n’y a « pas de danger pour le capital au XXIe siècle ».

Pour « Ne pas se raconter d’histoire » cet article rappelle quelques bases factuelles à propos du pouvoir du fait de la maîtrise des moyens de production, de la « responsabilité limitée », de la non existence juridique de l’entreprise et de la sphère financière.

Ensuite, cet article analyse quelques discours et propositions (Celles de B. Friot et F. Lordon, F. Morin, B. Borrits, T. Piketty), « résolument de gauche » d’après leurs auteurs respectifs, pour montrer que, au regard des bases rappelées, on se raconte beaucoup d’histoires, notamment sur la force des arguments moraux face aux droits fondamentaux : il n’y a donc « pas de danger pour le capital au XXIe siècle ».

Les discours sur les thèmes suivants sont analysés : (1-) discours « juridiques » sur les actionnaires, (2-) (absence de ..) discours sur l’acquisition des moyens de production, (3-) confusion actionnaires-entreprises, (4-) discours sur la plus-value, sur son usage et sur la sphère financière, (5-) nombreux discours sur l’exploitation, (6-) les évolutions proposées.

Pour accéder maintenant à cet article, cliquez ICI



Citer ce billet
André Moulin (2021, 6 décembre). Article (D-8) Avec Lordon, Piketty et tous les autres économistes, pas de danger pour le capital au XXIe siècle. L'économie au prisme des moyens de production. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/rnld

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search