Article (D-k) Trois valorisations des biens et des titres de propriété

Cet article traitera de la valorisation marchande d’une chose : (1-) valorisation marxienne (valeur travail) dans la sphère de production, (2-) valorisation walrassienne (valeur utilité) dans la sphère de l’échange marchand (valorisations (1-) et (2-) attachées à la chose) et (3-) « économie des relations » et non substantielle (A. Orléan dans L’Empire de la valeur) dans la sphère financière.

Cet article se préoccupera de la valeur, telle qu’elle est conceptualisée dans les trois sphères que nous proposons pour l’analyser : production, échange marchand pour consommation, échange marchand pour spéculation (ex : sur des titres de propriété comme les actions)..

La valeur utilité des théoriciens néoclassiques (Jevons, Menger et Walras, fin du XIXème siècle ) est aujourd’hui le paradigme dominant des économistes orthodoxes traitant des échanges marchands.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
André Moulin (24 février 2024). Article (D-k) Trois valorisations des biens et des titres de propriété. L'économie au prisme des moyens de production. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/vwh6


Une réponse sur “Article (D-k) Trois valorisations des biens et des titres de propriété”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search